Commentaires: 5
  • #5

    François Lequiller (vendredi, 10 janvier 2020 15:55)

    A M. Picq,
    Merci infiniment de votre message. Ce serait un plaisir de partager un verre avec vous au club house de votre golf… Mais il s'agit de lequel ?
    N'hésitez pas à me répondre sur : lepontdelaroque@yahoo.fr

  • #4

    Picq (vendredi, 10 janvier 2020 13:48)

    Bonjour je viens de récupérer les tomes 2et3 des dunes du Cotentin chez Gibert Versailles.
    Je vous remercie pour la gentille dédicace pour mon mari, il va être ravi . Il a déjà les 3 du Pont de la Roque. Il s’est régalé et vous fait de la Pub au club de golf.
    Nous sommes à Dampierre et si un jour vous passez par là, nous serons ravis de vous offrir le verre de l’amitié. Encore merci. Amicalement M.Picq
    5 rue des sables Dampierre-en-Yvelines

  • #3

    François LEQUILLER (mercredi, 01 janvier 2020 11:02)

    A Patrice Beck,
    Hyper honoré d'être associé à P. Kerr ! J'adore cet auteur.
    Il y a bien sûr des tomes 2 et 3 dans chacune de mes trilogies.
    Contactez-moi à : lepontdelaroque@yahoo.fr
    Ce serait un plaisir d'échanger avec vous.
    Cordialement,

  • #2

    Beck patrice (lundi, 30 décembre 2019 22:16)

    Votre livre,cadeau de Noël, m’a fait penser aux ouvrages de P Kerr.
    TomeI...donc il y aura une suite?
    Merci de me tenir informé
    Très cordialement

  • #1

    Ouest France (mardi, 17 décembre 2019 19:11)

    François Lequiller a sorti le troisième livre de sa trilogie, Les Dunes du Cotentin, en juin. | OUEST-FRANCE

    Propos recueillis par Élise VINIACOURT. Publié le 19/08/2019 à 20h56

    Trois questions à François Lequiller, écrivain.
    De quoi parlent Les Dunes du Cotentin ?
    Tout commence en 1895, avec une famille pauvre de paysans, dont le fils a une envie irrépressible de gravir les échelons, de s’en sortir. On suit les aventures de ce dernier dans ce que l’on peut appeler « sa conquête », tout en traversant, avec lui, l
    ’histoire du XXe siècle. La caractéristique de cette trilogie est qu’elle est très documentée. On apprend beaucoup de choses sur la Première Guerre mondiale, la vie dans les tranchées, la Seconde Guerre mondiale… Ce dernier tome, sorti en juin, comporte, en outre, un chapitre sur la Guerre d’Algérie. Un autre point à relever est qu’il s’agit d’une œuvre de couple, puisque chaque chapitre est illustré par une aquarelle réalisée par ma femme.
    Plutôt roman ou livre d’histoire alors ?
    L’histoire m’est venue après avoir terminé ma première trilogie, Le Pont de la Roque. J’avais rencontré un historien local qui m’avait raconté l’histoire de cette famille du territoire, qui a vraiment existé. Tout en changeant les noms et en romançant, je m’en suis inspiré. Mais ça reste un roman et non un livre d’histoire car j’ai beaucoup brodé autour des faits historiques.
    Combien de romans avez-vous à votre compte désormais ?
    Je suis en train de réfléchir à mon 7e livre. Cette fois, ce ne sera pas une trilogie. Mais l’histoire, qui se déroulera au XIXe siècle, fera, je pense, plaisir à beaucoup de gens… J’ai désormais un lectorat assez fixé, dans le coin. Je suis d’ailleurs classé parmi les auteurs régionaux. En tout, sur l’ensemble de mes œuvres, je dois avoir vendu environ 3 000 livres.